Louis-Marie de Castelbajac est né dans le creuset de la création. C’est exactement de ce nid inspiré qu’il s’est envolé. De voyages en expériences, son style s’est forgé, empreint de tradition toujours habité de sa vision personnelle de la modernité. L’univers de Louis-Marie est aussi vaste que ses passions et sa curiosité.

En utilisant des médiums multiples pour véhiculer ses idées, cet artiste entrepreneur «protéiforme» relie ses nombreux projets par sa capacité à assimiler une histoire, un ADN et le réinterpréter avec élégance dans un univers basé sur l’esprit et surtout sur le style. Sa narration créative nous fait voyager au coeur de ce que nous avons de plus intime...nos racines et notre enfance.

Louis-Marie multiplie les interventions et les projets, toujours aussi variés que singuliers. En 2009, il expose pour la première fois son univers artistique avec «Anatomy of 1» puis une seconde fois avec «The blood bow & the arrows of desire» en 2010. Cette même année, sa compréhension du monde sociable le pousse à créer «Panda Kunst», une collection de tee shirts organiques à messages culturels et positifs. Fin 2010, Louis-Marie rencontre le chef pâtissier Pierre Hermé et devient son invité pour élaborer la célèbre bûche de Noël. Il imagine alors «l’Archéologie des rêves» et créé non pas un dessert, mais une oeuvre d’art consommable.

Durant trois ans, il conçoit, en tant que directeur artistique, les collections Castelbajac Lignée, réhabilitant le vêtement traditionnel français dans un univers casual et collabore cette année sur une ligne capsule de maroquinerie de luxe avec la créatrice américaine «Tyler Alexandra». Il fonde aujourd’hui sa propre marque d’Armagnac «ARMAGNAC 700» projetant ainsi ce savoir-faire dans une nouvelle ère.